Pour s’en sortir, bon nombre de Français comptent désormais sur les aides sociales. Ce peut être des aides au logement, une prime énergie ou une allocation caf quelconque. Certaines ressources ne sont pas sujettes à des conditions de revenus. Néanmoins, les aides financières que l’on peut espérer varient selon notre profil. D’où l’importance de passer par un simulateur.

Une simulation en moins de 5 minutes

Il suffit de 5 minutes, montre en main, pour utiliser le simulateur d’aides sociales. Vous devez simplement vous conseiller sur https://www.aide-sociale.fr/simulateur/ et remplir un formulaire.

Vous devez notamment renseigner le simulateur sur votre situation personnelle et professionnelle, sur vos ressources, sur vos revenus, voire sur le montant des charges que vous devez payer. Les aides peuvent varier selon que vous soyez en couple ou non, avec des enfants à charge ou non, une personne en situation de handicap ou non, etc. L’activité professionnelle que vous exercez ou le fait que vous soyez au chômage peuvent aussi changer le montant de la prime dont vous pouvez bénéficier.

Quand le formulaire aura été rempli, cliquez simplement sur « lancer la simulation ». Les résultats vous parviendront instantanément. Ce qui vous facilitera les démarches pour les demandes d’allocation en tout genre.

Un simulateur pour toutes les aides dont vous pouvez bénéficier

Ce simulateur peut s’appliquer à toutes les ressources financières supplémentaires qui peuvent vous être octroyées par les autorités françaises.

– Le complément de revenus rsa pour les personnes en activités,

– La prime msa pour les allocations santé des familles ou des personnes retraitées exerçant une activité agricole,

– L’aide au logement comme le chèque énergie, l’apl, le sfl, etc.

– Le complémentaire santé ou les allocations pour une personne victime d’un handicap,

– Les aides au recouvrement de dommages et intérêts ou subventions juridiques proposé par la caf

– Les aides aux transports comme la prime à la conversion, les financements du droit pour l’obtention du permis de conduire, la carte jeune sncf, etc.

– Les ressources pour l’insertion à une activité professionnelle: rsa, are, etc.

– La prime de naissance, les allocations pour la rentrée scolaire des enfants, les soutiens pour le paiement des pensions alimentaires pour un couple séparé, etc.

– Les bourses d’études de quelques centaines, voire des milliers d’euros

– Les aides au loisir qui donne droit au financement d’une partie des dépenses pour les vacances: logement, activité, cours pour les enfants, pour les cadeaux de noel, etc.

La France propose plusieurs systèmes de soutien financiers aux particuliers. Le montant varie au cas par cas. Ce peut être des aides financières pour retrouver un emploi ou pour améliorer le logement. Comme quoi, vous pouvez avoir plus que l’apl.

Certains sont cumulables avec d’autres pour augmenter davantage le montant de votre prime et minimiser les droits que vous aurez à payer. Néanmoins, il y aura toujours un plafond à respecter. D’où l’importance du calcul.

Pourquoi passer par le simulateur?

Le calcul de vos droits est gratuit sur le simulateur. Vous pouvez donc l’utiliser plusieurs fois pour déterminer les allocations en logement ou l’équivalent en euros de votre aide à l’emploi.

Simulez chaque subvention à laquelle vous pourriez prétendre. Vous améliorerez ainsi vos chances d’obtenir les aides gouvernementales. Vous éviterez aussi les déceptions lors de l’obtention de vos financements.

 

Catégories : conseils